Médiathèque de Saint Savournin

Club lecture du mercredi 25 mai 2011

Les coups de coeur de Béatrice

 

julie_et_julia.jpgJulie et Julia : sexe, blog et boeuf bourguignon de Julie Powell

Lassée des boulots de secrétaire intérimaire, Julie, une jeune New-Yorkaise donne une nouvelle direction à sa vie. Elle décide de réaliser en un an les 524 recettes du livre L'art de la cuisine française de Julia Child. Elle commence aussi un blog dans lequel elle livre ses aventures de cuisinière, mais aussi sa vie et ses tracas. Un récit autobiographique romancé.

C'est un livre très sympathique, dont la lecture peut être parfois ralentie par la présence de certaines recettes ce qui requiert la concentration des cordons bleus... Des moments très drôles avec l'apothéose du canard désossé !

Le livre a aussi été à l'origine d'un film disponible à la bibliothèque.

 

 

 

catre_territoire.jpgLa Carte et le territoire de Michel Houellebecq

L'art, l'argent, l'amour, le rapport au père, la mort, le travail, la France devenue un paradis touristique sont quelques-uns des thèmes de ce roman, mené par le personnage central, Jed Martin, photographe au succès reconnu.

Béatrice a lu presque tous les livres de M. Houellebecq, mais celui-ci n'a pas le côté choquant ou provocateur des précédents. C'est un livre étrange, mais qui vous tient jusqu'au bout même s'il ne se passe pas grand chose. Et puis c'est toujours bien de pouvoir dire qu'on a lu le dernier Goncourt ...

Ce livre a aussi été très apprécié par Françoise.

 

 

departs_anticipes.jpgDéparts anticipés de Christopher Buckley

Cassandra, jeune conseillère en communication, se propose de trouver une solution au problème des retraités, le transitionnement volontaire ou suicide collectif à 65 ans. Sa provocation donne des idées à un sénateur opportuniste, un président obsédé par sa réélection, un évangéliste, un magnat des nouvelles technologies assoiffé de pouvoir et divers lobbies. 

Après la présentation faite par Henri lors d'un précédent Club lecture, Béatrice a eu du mal à ouvrir ce livre, redoutant un texte "prise de tête", socio-politico... Mais non, il s'agit bien d'un roman très facile à lire, avec même une histoire d'amour, des personnages cocasses et des situations burlesques.

Ce livre a aussi été très apprécié par Henri.

 

mange_prie_aime.jpgMange, prie, aime : changer sa vie on en a tous rêvé...elle a osé de Elisabeth Gilbert 

108 chroniques, soit autant de grains que le japa mala, collier de prières hindoues, dans lesquelles l'auteure retrace son cheminement à la découverte d'elle-même. Elle raconte les rencontres, les expériences et les réflexions qui en Italie, en Inde et en Indonésie lui ont permis de se réconcilier avec elle-même et de trouver l'amour.

Le livre est structuré en 3 parties : l'Italie, l'Inde et l'Indonésie. La partie qui se passe en Inde est un peu plus ardue (prie), mais l'ensemble du livre est très agréable, très enjoué et très positif.

 

Les coups de coeur de Héléna

 

terre_mensonges.jpgLa Terre des mensonges de Anne Birkefeldt Ragde

Trois frères que tout sépare sont réunis par la mort de leur mère. L'aîné, Tor, fait tourner la ferme familiale, Margido dirige une entreprise de pompes funèbres et Erlend est décorateur de vitrines à Copenhague. Le roman suit leurs souvenirs et les relations qui se nouent et se dénouent, jusqu'à une révélation inattendue le soir de Noël, l'identité du vrai père des trois frères.

Ce livre est le premier tome d'une trilogie scandinave. Sur le mode d'une série télé, l'auteur décrit des personnages attachants et touchants. Les longues descriptions pourraient sembler pénibles si elles ne nous faisaient mieux rentrer dans l'histoire et rendre les orcs de la ferme attachants ! Intrigant vu de chez nous aussi le complexe d'infériorité des norvégiens vis-à-vis des danois...

Ce livre a aussi été très apprécié par Véronique.

 

tamara_drewe.jpgTamara Drewe de Posy Simmonds

Librement inspiré de Loin de la foule déchaînée, de T. Hardy, ce roman graphique dresse le portrait d'une nouvelle élite anglaise avide de gloire et de sensations fortes, vouée à la satisfaction des egos et à la destruction de la dignité humaine. Tamara Drewe, amazone urbaine, revient dans le village d'origine de sa mère, colonisé par la gentry. Grand prix de la Critique BD 2009.

Héléna n'est pas une habituée du genre BD et n'en choisit pas spontanément. Mais elle a adoré Tamara Drewe. Cela lui a rappelé Brétecher et elle a trouvé les personnages d'adolescentes très bien croqués.

Ce livre a aussi été très apprécié par tous ceux du Club lecture qui l'ont lu.


Le coup de coeur de Véronique

 

danse_nains.jpgLa danse des nains de Anne-Marie Lon

Nain organiste de la chapelle de Copenhague, issu d'une famille illustre, avec un père érudit, une jolie mère, un frère homosexuel et sept splendides soeurs toutes célibataires, Tyge Whilhof-Holm s'interroge sur l'isolement de sa famille et trouvera la force de rompre ce cercle magique. Une chronique familiale et historique, hymne à la musique et à la différence.

Si le lecteur arrive a dépassé le côté insolite du papier rose (personnellement, j'adore !), voici un très beau livre à découvrir. Et puis, c'est une histoire très positive et qui finit bien sans être gnan-gnan, ce qui est rare de nos jours !


Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article