Médiathèque de Saint Savournin

Club lecture du mercredi 10 décembre 2014

Le coup de coeur de Fanfan

 

Désert solitaire de Edward Abbey

Philosophe, poète, pionnier de la défense de l'environnement, E. Abbey fait figure de légende. Désert solitaire, publié en 1968, est un chant d'amour à la sauvagerie du monde et un coup de colère : après avoir connu la vie solitaire et sauvage dans un coin perdu de l'Utah, E. Abbey y revient dix ans plus tard pour constater les dégats causés par le progrès dans cette région.

Un très beau roman sur lécologie, la géographie et les grands espaces américains.

 

 

 

 

Les coups de coeur de Béatrice

 

La Vie amoureuse de Nathaniel P. de Adelle Waldman

Nate Piven est un écrivain de talent très bien entouré de la gent féminine mais il ne sait pas ce qu'il veut. Portrait d'un jeune homme contemporain célèbre habitant une grande ville américaine, et quelque peu égaré dans ses sentiments.

L'auteur, femme, propose un regard masculin sur les relations homme-femme. Béatrice ne sait pas si, comme l'annonce la quatrième de couverture, Adelle Waldman sera la Jane Austen du XXIème siècle (Béatrice n'a pas particulièrement goûté Jane Austen), mais elle a vraiment bien aimé cette histoire.

 

 

 

Une veuve de papier de John Irving

A deux heures de New York, Eddie, au bord de la mer, 16 ans, découvre l'amour durant l'été 1958, avec une femme, Marion, entourée du souvenir de ses fils disparus, de sa fille Ruth qui dort, avec un mari, Ted, véritable don Juan balnéaire. Mais l'été finit et Marion abandonne son mari, son jeune amant et la fillette. Après cet été nostalgique, le lecteur retrouve Ruth en 1990.

Comme beaucoup de romans américains, celui-ci se passe dans le milieu universitaire. Il évoque la souffrance psychologique d'une mère qui perd accidentellement ses enfants. Une intrigue policière vient pimenter le récit.

 

 

 

Les coups de coeur de Catherine

 

Les Suprêmes de Edward Kelsey Moore

Dans une petite ville de l'Indiana longtemps marquée par la ségrégation, trois quinquagénaires afro-américaines font d'un restaurant leur quartier général et s'y retrouvent tous les dimanches. Premier roman.

L'auteur, masculin cette fois, nous présente le portrait de trois femmes attachantes. Un roman sympathique sur l'amitié et l'auteur prévoit une suite...

 

 

 

 

 

 

L'Homme du verger de Amanda Coplin

Au début du XXe siècle, dans une région reculée de la côte pacifique des Etats-Unis, Talmadge, un jardinier, vit en solitaire, occupé à entretenir depuis des années ses arbres fruitiers. Un jour, alors qu'il est en ville pour y vendre ses fruits, deux jeunes filles en haillons, Jane et Della, lui volent quelques pommes. Bientôt, il leur offre l'hospitalité. Premier roman.

L'histoire, très bien écrite, est un subtil mélange de poéie et d'amour décrivant les liens familiaux et la vie comme elle va.

 

 

 

 

Sourires de loup de Zadie Smith

A 6h 27, en ce 1er janvier 1975, à Cricklewood Broadway, Alfred Archibald Jones tout de velours côtelé vêtu, était assis dans un break Cavalier Musketeer rempli de vapeurs d'essence, espérant que la sentence divine ne serait pas trop sévère. C'était un suicide mûri, une résolution du Nouvel An : il avait avec lui ses deux erreurs : ses médailles militaires et son contrat de mariage. prix Guardian et Whitbread du Premier roman.

Maniant le loufoque, la satire et l'humour avec un art consommé, Zadie Smith produit ici un premier roman détonant, qui frappe par son ambition et son extraordinaire énergie. Ajoutons l'actualité des sujets abordés et la vitalité d'une prose qui se colore de tous les accents de la terre.

 

 

Le coup de coeur de Linden

 

Déneiger le ciel de André Bucher

David a 60 ans, il est veuf et vit seul dans sa ferme isolée sur les hauteurs. L'âge venant, il décide qu'il ne déneigera plus la commune avec son tracteur : le soulagement qu'il en éprouve s'accompagne d'un sentiment de culpabilité, avivé en ce 23 décembre par l'appel de son ami Pierre, le vieux berger qui vit de l'autre côté du village, inquiet de sentir arriver la tempête.

Nous avions déjà parler d'un roman d'André Bucher au Club lecture : Fée d'hiver. Son incroyable écriture nous enmène dans une nuit d'hiver et une marche occasion de méditation. Superbe !

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article