Médiathèque de Saint Savournin

La vie avec un trou dedans (Printemps des poètes)

Désir d'impossible - crédit photo @VD

Désir d'impossible - crédit photo @VD

Quand je rejette la tête en arrière et hurle,
Les gens (les femmes surtout) disent
Mais tu as toujours fait ce que tu as voulu,
C’est toujours toi qui décides

_Une inversion parfaitement exécrable
Et répugnante de tout ce qui a été.
Ce que les vieilles peaux veulent dire,
C’est que je n’ai jamais fait c’que j’fais pas.

Philip Larkin

Traduit de l'anglais par Guy Le Gaufey

in La vie avec un trou dedans - Éditions Thierry Marchaisse, 2011

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article