Médiathèque de Saint Savournin

La table de nuit de la bibliothécaire

Une histoire des loups de Emily Fridlund

 

Madeline, adolescente un peu sauvage, observe à travers ses jumelles cette famille qui emménage sur la rive opposée du lac. Un couple et un jeune enfant dont la vie aisée semble si différente de la sienne. Bientôt, alors que le père travaille au loin, la jeune mère propose à Madeline de s'occuper du garçon, de passer avec lui ses après-midi, puis de partager leurs repas. L'adolescente entre petit à petit dans ce foyer qui la fascine, ne saisissant qu'à moitié ce qui se cache derrière la fragile gaieté de cette mère et la sourde autorité du père. Jusqu'à ce que, malheureusement, il soit trop tard.

 

Il s'agit d'un premier roman publié aux éditions Gallmeister dans la collection Nature writing. La nature est en effet très présente dans la narration puisque tout se passe dans la forêt, autour des lacs et bien souvent dans le froid. En revanche, il n'est pas ici question de loups,ce sont les relations humaines qui sont celles de prédateurs ("l'homme est un loup pour l'homme"). L'atmosphère est troublante, presque malsaine. Je n'ai pas totalement accroché à cette histoire où les personnages gravitant autour de l'héroïne manquaient d'épaisseur et où le sous-entendu domine pour maintenir un faux suspens.

 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article