Médiathèque de Saint Savournin

Lectures d'exil

Lecture_2012_11_13_1527--Copier-.jpg

 

En partenariat avec la BDP 13 et dans le cadre du projet « Nous serons tous d’ici », la bibliothèque a présenté en novembre 2012 une lecture littéraire en 2 épisodes  autour de l’exil. L’épisode 1 à Saint Savournin ou Cuges les Pins racontait le départ, les rêves d’ailleurs, les ports et les aéroports. L’épisode 2 à Roquevaire s’attachait à décrire la vie dans le pays d’accueil.

Ce sont Micheline Welter et Laurent  Kiefer (Compagnie Fragments) qui nous ont présenté ce beau choix de textes dont vous trouverez les références bibliographiques ci-dessous.

 

CANNES-ET-NICE-MAI2009-DISK56--28-C--Copier-.JPG

 

L'Analphabète : récit autobiographique / Agota Kristof. - Zoé, 2004.
L'auteure, née en Hongrie en 1935, vit en Suisse depuis 1956. En onze chapitres, elle retrace autant de moments de sa vie.

Poulailler / Carlos Batista. - Albin Michel, 2005
Carlos Salgado, né en France dans une famille portugaise, raconte sa vie. Premier roman.

Les Boucs / Driss Chraïbi. – Gallimard, 1989. – (Folio)
Waldik, à vingt ans, fait vendre le dernier bouc de son père pour rejoindre, en France, les immigrés nord-africains, les "boucs". Ce roman a été publié en 1954.

 

Harare Nord / Brian Chikwava. - Zoé, 2011. (Ecrits d'ailleurs)

Un homme arrive sans un sou à Londres, Harare Nord pour ceux qui comme lui viennent du Zimbabwe. En attendant l'approbation de sa demande d'asile, il tente de survivre, découvre les petits arrangements de chacun, et s'imprègne peu à peu des différentes langues et cultures auxquelles il est confronté.

 

Le Syndrome d’Ulysse / Santiago Gamboa. - Métailié, 2007. – (Bibliothèque hispano-américaine).
Le narrateur, jeune écrivain colombien, arrive à Paris pour étudier la littérature. Il y découvre la pauvreté et la solitude.

Little big Bougnoule / Nor Eddine Boudjedia. – A. Carrière, 2005.
Un homme venu d'Algérie avec sa famille s'installer en France dans les années 1950, bien intégré, architecte, se trouve confronté un jour à la question de ses origines.

L’Exil selon Julia / Gisèle Pineau. - Stock, 1996.
Rien ne serait arrivé si Daisy, la fille de Man Ya et Pa Bouboule, n'avait pas rencontré le Maréchal, le sergent revenu voir ses parents en Guadeloupe.

 

La Terre et le sang / Mouloud Feraoun. - Seuil, 1998. - (Points)

Une tragédie violente et sauvage au coeur du monde berbère par cet écrivain algérien de langue française assassiné par l'OAS, à Alger en 1962.

 

Le Ventre de l'Atlantique / Fatou Diome. - A. Carrière, 2003.

Salie vit en France et son frère, Sadibou, en Afrique. Il compte sur l'aide de sa soeur pour venir. Mais Salie voudrait lui expliquer la face cachée de l'immigration, que la France n'est pas l'Arcadie qu'il s'est imaginée. Premier roman.


Gare du Nord  /  Abdelkader Djemaï. - Seuil, 2006. - (Points)

Dépeint avec bienveillance la vie modeste et finalement heureuse de Bonbon, Bartolo et Zalamite, trois travailleurs algériens à la retraite, dans un foyer de la gare du Nord. Tout un petit monde populaire défile à la Chope verte, le bistrot où les trois héros ont leurs habitudes.


Moze / Zahia Rahmani. - S. Wespieser, 2003.

L'auteur relate la vie d'une famille harkie en France. Interdit de retour sur la terre de sa jeunesse, considéré comme traître par la communauté algérienne de france, étranger dans le pays pour lequel il s'est battu, Moze, père de famille se donne la mort le jour du 11 novembre.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article