Médiathèque de Saint Savournin

La table de nuit de la bibliothécaire

La petite conformiste / Ingrid Seyman

 

Esther est une enfant de droite née par hasard dans une famille de gauche, au mitan des années 70. Chez elle, tout le monde vit nu. Et tout le monde - sauf elle - est excentrique. Sa mère est une secrétaire anticapitaliste qui ne jure que par Mai 68. Son père, juif pied-noir, conjure son angoisse d'un prochain holocauste en rédigeant des listes de tâches à accomplir. Dans la famille d'Esther, il y a également un frère hyperactif et des grands-parents qui soignent leur nostalgie de l'Algérie en jouant à la roulette avec les pois chiches du couscous. Mais aussi une violence diffuse, instaurée par le père, dont les inquiétantes manies empoisonnent la vie de famille. L'existence de la petite fille va basculer lorsque ses géniteurs, pétris de contradictions, décident de la scolariser chez l'ennemi : une école catholique, située dans le quartier le plus bourgeois de Marseille. [4ème de couverture]

Ah les années soixante-dix, post révolutionnaires et avec dommages collatéraux dans les familles qui ne savaient plus à quelle morale ou à quel Dieu s'en référer pour éduquer leurs enfants dans un monde épris de liberté ! L'inversion du point de vue classique grâce à cette gamine, certes assez impertinente et insolente, qui réclame un peu plus de rigueur à ses parents, nous offre un roman drôle, parfois absurde, mais aussi touchant car il évoque la violence familiale avec pudeur. Violence peut-être plus difficile à mettre à jour dans ce moment du "tout est permis".

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article