Médiathèque de Saint Savournin

La table de nuit de la bibliothécaire

Enferme-moi si tu peux de Anne-Caroline Pandolfo et Terkel Risbjerg

 

Entre la fin du XIXe et le milieu du XXe siècle, femmes, pauvres, malades et fous n'ont aucun droit. Enfermés dans une société qui les exclut, certains vont pourtant transformer leur vie en destin fabuleux. Sans culture, sans formation artistique, ils entrent comme par magie dans un monde de créativité virtuose. Touchés par la grâce ou par un "super-pouvoir de l'esprit", ils nous ont laissé des œuvres qui nous plongent dans un mystère infini. [4ème de couverture]

 

Pour compléter une première approche de l'art brut après l'hôpital de Saint Alban (voir La table de nuit précédente), cette BD présente quelques artistes découverts par les surréalistes, notamment Jean Dubuffet, et pour certains exposés à Lausanne. L'histoire est un peu foldingue elle aussi puisqu'elle fait se rencontrer au ciel des personnages qui n'ont pu se connaître puisque, en dehors du Facteur Cheval, ils étaient enfermés. Le dessin est comme apesanteur et retient difficilement près du sol ces artistes qui s'ignorent.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article