Médiathèque de Saint Savournin

La table de nuit de la bibliothécaire

Jours de juin de Julia Glass

 

Jours de juin est construit à la façon d'un triptyque où se succèdent trois étés dans la vie des McLeod. À la mort de sa femme, Paul entreprend un voyage en Grèce. Là-bas, il s'éprend d'une jeune artiste peintre. Son fils aîné, Fenno, a fui l'Écosse pour New York où il tient une librairie. Là, il noue une amitié particulière avec son voisin, Mal, flamboyant critique musical atteint du sida. La perte douloureuse qui s'ensuivra transformera la vie de Fenno. Jours de juin tisse sa trame entre le passé et le présent, soulignant la fragilité des personnages, leurs moments de grâce et leur quête d'un ailleurs où ils espèrent échapper aux pièges de l'existence et à la solitude. [4ème de couverture]

 

Julia Glass a été lauréate du National Book Award pour ce roman. J'aime cette auteure dont j'avais déjà lu Refaire le monde et Les joies éphémères de Percy Darling. La finesse des études psychologiques de ses personnages nous les rend proches et attachants. Même dans les passages poignants, rien n'est glauque et la lumière s'aperçoit derrière le voile des épreuves.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article