Médiathèque de Saint Savournin

Le coup de coeur de Catherine

Double fond de Elsa Osorio

 

Une femme, médecin sans histoire, est retrouvée noyée près de Saint-Nazaire. La jeune journaliste locale ne croit pas à la thèse du suicide et remonte le fil : elle découvre l'horreur de la dictature argentine, et un étrange échange de mails entre un jeune homme en colère et une femme qui a bien connu cette période.
Parallèlement, une mère raconte à son fils pourquoi il a dû grandir sans elle. Perdue dans les marécages de la dictature militaire, cette militante révolutionnaire a échangé sa liberté contre la vie de son enfant et accepté de collaborer avec la dictature, en particulier au Centre pilote de Paris. Traître aux yeux de tous, avec la survie pour seul objectif, elle va disparaître.

 

Je suis allée vers cette auteure parce que j'avais déjà lu récemment « Luz ou le temps sauvage », que j'avais aimé, même s'il nous plonge durement dans l'Argentine au temps de la dictature et des tortures. Celui-ci étant au rayon des policiers, j'ai eu envie de voir ce qu'elle avait fait comme polar... En fait, il y a bien un meurtre et une enquête et cela nous apprend encore beaucoup de choses sur cette sombre, très sombre période en Argentine, mais cela m'est apparu plus encore comme un témoignage d'une histoire vécue que comme un polar, tout en étant écrit sous la forme d'un roman. Alors, bien sûr, je me suis demandé si c'était le bon moment pour lire ce livre en ces temps difficiles que nous traversons mais ma conclusion a été, qu'on en sort bouleversés et qu'après, on trouve le confinement délicieux, à côté de ce que les argentins ont vécu à cette époque ! Alors finalement, vous pouvez y aller ! Catherine

 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article