Médiathèque de Saint Savournin

La table de nuit de la bibliothécaire

La violence des riches : chronique d'une immense casse sociale de Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot

 

Sur fond de crise, la casse sociale bat son plein : vies jetables et existences sacrifiées. Mais les licenciements boursiers ne sont que les manifestations les plus visibles d'un phénomène dont il faut prendre toute la mesure : nous vivons une phase d'intensification multiforme de la violence sociale. Mêlant enquêtes, portraits vécus et données chiffrées, Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot dressent le constat d'une grande agression sociale, d'un véritable pilonnage des classes populaires – un monde social fracassé, au bord de l'implosion. Loin d'être l'œuvre d'un « adversaire sans visage », cette violence de classe, qui se marque dans les têtes et dans les corps, a ses agents, ses stratégies et ses lieux.

 

Depuis qu'ils sont à la retraite, les "Pinçon", couple de directeurs de recherches du CNRS, ne se contentent plus de l'analyse sociologique de la classe des plus riches, ils donnent aussi leur point de vue de citoyen, étayé par toutes les données recueillies dans leurs années de travail. Comme ils le disent eux-mêmes : " En démontant les mécanismes de la violence des riches à l'heure de leur mondialisation et en dévoilant leur arbitraire, leurs subterfuges économiques, politiques et idéologiques, nous avons voulu alerter sur la force et la détermination d'une classe sociale mobilisée pour la défense de ses intérêts, quitte à mettre en péril les autres classes, voire la planète elle-même.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article