Médiathèque de Saint Savournin

La table de nuit de la bibliothécaire

Nos vies de Marie-Hélène Lafon

 

Le Franprix de la rue du Rendez-vous, à Paris. Ils sont trois : une femme, qui regarde ; Gordana, une caissière ; et l'homme encore jeune qui s'obstine à passer en caisse 4, celle de Gordana, chaque vendredi matin. Cette femme qui regarde, Jeanne Santoire, est celle qui dit " je ". C'est par elle que tout existe. Elle imagine, suppose, une vie, des vies, au présent, au futur et au passé, pour Gordana et pour l'homme. Elle creuse aussi des galeries dans sa propre vie qu'elle revisite et recompose. On apprendra qu'elle est fille de commerçants de province, a eu une grand-mère aveugle, a exercé le métier de comptable, a aimé un homme et que cet homme est parti.

 

Marie-Hélène Lafon nous avait jusqu'à présent habitué aux décors et aux gens de son Cantal d'origine (Vieux pays). Ici, elle nous emmène dans une ambiance urbaine, parisienne, avec toujours cette solitude des êtres, mais aussi une grande richesse intérieure. Le plus fascinant chez cette auteure est son style : il y a un rythme qui se cale dans la tête du lecteur, qui donne envie de lire le texte à voix haute.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article