Médiathèque de Saint Savournin

La table de nuit de la bibliothécaire

Le beau mystère de Louise Penny

 

Au cœur d'une forêt sauvage du Québec, à l'écart de la civilisation, vit une communauté religieuse que l'on croyait depuis longtemps disparue : les gilbertins. Ironiquement, la communauté qui a fait vœu de silence est devenue mondialement célèbre en produisant, quelques mois auparavant, un disque de chants grégoriens. Mais, à l'exception des membres de la congrégation, aucun autre être vivant n'a été admis dans l'enceinte de l'abbaye. Du moins jusqu'à ce que l'inspecteur-chef Gamache et son adjoint Beauvoir se présentent un après-midi devant le portail de l'imposante bâtisse. Leur billet d'entrée : un mort. Et pas n'importe lequel : l'homme retrouvé dans un jardin du monastère, le crâne fracassé, n'est autre que le chef de chœur et principal artisan du succès discographique des gilbertins.

 

Comme les fois précédentes, je me suis plongée avec délice dans ce huitième opus des enquêtes de l'inspecteur Gamache. Il s'agit de polar "à l'ancienne" : un cadavre et on recherche l'assassin. Cette enquête nous permet aussi de rentrer dans la vie quotidienne d'un ordre fermé et de découvrir le chant grégorien, ce beau mystère...

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article