Médiathèque de Saint Savournin

La table de nuit de la bibliothécaire

Assez de bleu dans le ciel de Maggie O'Farrell

 

Une maison au bout d'une piste, à des kilomètres de tout. Autour, rien que l'herbe verte, les trembles aux feuilles chargées de pluie et le ciel changeant du Donegal. Daniel Sullivan est linguiste, il s'en va donner un cours à l'université avant de prendre l'avion pour les Etats-Unis, son pays d'origine, pour se rendre à l'anniversaire de son père qu'il n'a pas vu depuis des années. A ses côtés, dans la voiture qui le conduit à l'aéroport, sa femme Claudette et leurs deux enfants. C'est là, dans cette voiture, que Daniel apprend à la radio le décès de Nicola, son premier amour. Une cascade de souvenirs se déversent et une question : se pourrait-il qu'il soit responsable de sa mort ? Le doute le ronge, implacable. Et une envie, deux en fait : découvrir la vérité sur Nicola ; revoir sa famille, son autre famille, ses deux grands enfants qu'il a abandonnés soudainement aux Etats-Unis dix ans plus tôt.

Ce roman est construit sur une intrigue à tiroirs, avec des allers et retours dans le temps. Le personnage de Daniel est celui d'un homme qui a du mal à assumer ses responsabilités, mais il faut dire que ceux qui l'entourent ne lui facilitent pas les choses non plus. J'ai eu un peu de mal à faire mienne cette histoire trop construite à mon goût pour rendre crédible la psychologie des personnages. Mais la lecture est quand même très agréable.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article