Médiathèque de Saint Savournin

La table de nuit de la bibliothécaire

L'arbre du pays Toraja de Philippe Claudel

 

Un cinéaste au mitan de sa vie perd son meilleur ami et réfléchit sur la part que la mort occupe dans notre existence. Entre deux femmes magnifiques, entre le présent et le passé, dans la mémoire des visages aimés et la lumière des rencontres inattendues, L'Arbre du pays Toraja célèbre les promesses de la vie.

Ce texte, entre roman et essai littéraire, contient de très belles pages. Mais j'ai été agacée par la vision masculine de la peur de la mort et du vieillissement qui se rassure en faisant des enfants à plus de cinquante ans.

Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article