Médiathèque de Saint Savournin

La table de nuit de la bibliothécaire

New York, esquisses nocturnes de Molly Prentiss

 

Afficher l'image d'origine

 

New York, début des années 1980. Raul Engales, peintre argentin fuyant la dictature, attire l'attention de James Bennett, critique littéraire proche de Basquiat, Warhol et Haring. L'ascension fulgurante du premier entraîne l'autre sous les projecteurs, mais une double tragédie les frappe. Lucy, la muse de Raul, les extrait de leur détresse en composant un triangle amoureux. Premier roman, sélectionné pour le Prix Page America.

 

Molly Prentiss nous plonge dans l'atmosphère bohème et un peu glauque du milieu artistique new yorkais. Elle pose au passage des questions sur l'art contemporain, son sens et sa perception. J'ai notamment été sensible au personnage de James Bennett, critique atteint de synesthésie (les émotions, les chiffres, les gens ont des couleurs, des odeurs...) qui lui permet de porter un autre regard sur le monde. Il est dommage que le caractère des personnages n'est pas été plus fouillé, notamment la relation de Raul à son pays d'origine. Le roman est agréable à lire, mais superficiel.

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article