Médiathèque de Saint Savournin

La table de nuit de la bibliothécaire

Une odeur de gingembre de Oswald Wynd

 

Afficher l'image d'origine

 

1903, Mary Mackenzie, jeune Ecossaise de 20 ans, s'embarque sur un bateau, dûment chaperonnée par Mrs Carswell, pour aller à Pékin épouser l'attaché militaire britannique auquel elle a été promise. Dans ses lettres quotidiennes à sa mère, Mary décrit la vie à Pékin, l'insurrection des Boxers et les relations des Européens avec les Chinois.

 

Mais très vite, Mary va devoir partir au Japon où elle passera la plus grande partie de sa vie. Ce roman sous forme de journal intime et de correspondance, avait été chaudement recommandé par Linden lors d'un Club lecture et je confirme que cette histoire est tout à fait passionnante et  l'héroïne très attachante. On découvre le Japon et sa culture à travers des yeux d'occidentaux et on se demande parfois si les Anglais étaient beaucoup plus civilisés que les extême-orientaux à cette époque, notamment en ce qui concerne le statut réservé aux femmes...

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article