Médiathèque de Saint Savournin

La table de nuit de la bibliothécaire

On s'y fera de Zoya Pirzad

 

Afficher l'image d'origine

 

Dans le Téhéran d'aujourd'hui, le destin d'Arezou, femme active, divorcée, partagée entre sa mère et sa fille et, à travers lui, portrait d'une société pleine de contradictions, où règnent encore les interdits et les non-dits.

 

J'avais déjà bien aimé "Le goût âpre des kakis" de cette auteure iranienne. Je trouve sa prose toujours aussi prenante dans ce roman qui nous fait rencontrer la société iranienne à la fois si proche et si loin de nos sociétés occidentales. Le miroir est tout de même un peu déformé car les héroïnes appartiennent à un milieu aisé et déjà très occidentalisé. J'ai aimé partager l'intimité de ces femmes, de voir que les relations mères-filles sont décidément un sujet universel, de même que les histoires d'amour compliquées.

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article