Médiathèque de Saint Savournin

La table de nuit de la bibliothécaire

Vends maison de famille de François-Guillaume Lorrain

 

Afficher l'image d'origine

 

Guillaume refuse de s'occuper seul de la maison de campagne de ses parents quand sa mère devient trop âgée pour l'entretenir. Sa soeur a pris ses distances avec le reste de la famille, et la maison vieillissante lui rappelle par trop son père tyrannique. Un jour, sa mère lui fait parvenir un album de photographies de la famille dans cette maison.

 

Vous finirez par le remarquer, mais j'ai un tropisme fort pour les romans qui parlent de maison... Est-ce parce que j'en attends trop, mais je suis souvent déçue. Et celui-ci n'a pas fait exception. L'auteur n'est pas trop crédible dans sa position d'enfant parisien martyrisé par un père médecin qui l'emmène de force tous les week-end à la campagne pour cultiver son jardin. De fait, les corvées de patates ont laissé de très mauvais souvenirs... C'est rare, mais il n'y a eu aucune empathie de ma part pour aucun des personnages. Et compte tenu de ce qui a été raconté tout au long du livre, la fin est encore moins compréhensible. Mais j'ai peut-être raté quelque chose puisque ce titre (nouveauté) est un coup de coeur du libraire de Saint Chély d'Apcher.

Afficher l'image d'origine

 

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article