Médiathèque de Saint Savournin

Les mots sont des trésors - 26

 

didascalie

 

Nom du passeur : Hélène, coach des lectrices de l'Agglo d'Aubagne et de l'Etoile et animatrice Ville lecture à Aubagne.

Lieu de découverte : La lecture à voix haure d'extraits de textes de Marcel Pagnol à l'occasion de la commémoration de ses 120 ans, et notamment la fameuse scène de la partie de carte dans Marius.

 

Une didascalie, dans le texte d'une pièce de théâtre ou le scénario d'un film, est une note ou un paragraphe, rédigé par l'auteur à destination des acteurs ou du metteur en scène, donnant des indications d'action, de jeu ou de mise en scène. Les didascalies sont intercalées dans le dialogue écrit, mais n'en font pas partie, et ne sont donc pas destinées à être prononcées sur scène. Elles sont notées le plus souvent en italique ou entre parenthèses. Elles sont comparables aux indications notées en italien sur les partitions musicales par les compositeurs depuis le XVIIIe siècle.

Le mot « didascalie » vient du grec « διδασκαλια » (didascalia), « enseignement, instruction », d'après le verbe « διδάσχειν », (didaskein), « enseigner, instruire ».

Source : Wikipédia

 

A l'occasion de la série de spectacles "Lire avec Pagnol", les bibliothécaires de l'Agglo ont lu à voix haute du théâtre : Marius de Pagnol, En attendant Godot de Samuel Beckett. En l'absence de mise en scène et de décor, Céline assure en général la lecture des didascalies en voix off. Sauf le soir où Jean-Luc la remplace et se trompe de page ! Oh la pagaille ! Mais le talent de tout le monde a bien rattrappé l'affaire et les spectateurs n'y ont vu que du feu.

 

Les mots sont des trésors - 26
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article