Médiathèque de Saint Savournin

Club lecture du mercredi 11 mars 2015

Moins de coups de coeur cette fois malgré pas mal de lectures : fatigue de l'hiver et attaques de virus, propositions éditoriales moins convaicante, choix malchanceux ?.... Et puis comme les uns lisent aussi les propositions des autres....

 

Le coup de coeur de Linden

 

Shitao et Cézanne de Charles Juliet

Ce petit opuscule étudie les similitudes entre la pensée du peintre et moine chinois et l'homme de la montagne Sainte Victoire qui bouleversa la peinture occidentale.

Décidément, l'écriture de Charles Juliet rend Linden admirative. Sa comparaison entre la peinture de Cézanne et celle du peintre chinois Shitao (XVIIe siècle) est aussi pleine d'enseignements.

 

 

 

Le coup de coeur de Béatrice

 

La BD des paresseuses (tomes 1 et 2) de Soledad Bravi

Raconte les aventures ou plutôt les mésaventures d'une trentenaire... particulièrement paresseuse. Comme toutes les jeunes femmes de son âge, elle est obsédée par son poids mais bien trop paresseuse pour prendre de bonnes résolutions, qu'elles concernent le sport, le régime ou les hommes.

Malgré un air de déjà vu (scénarios proches de ceux de Margaux Motin,), Béatrice a trouvé la lecture de ces deux BD assez drôle, avec une préférence pour le tome 2.

 

 

Les coups de coeur de Catherine

 

La Ballade d'Hester Day de Mercedes Heinwein

Récit des parcours croisés d'une jeune fille qui ne voulait pas aller au bal de promo, d'un apprenti poète qui l'épouse pour trouver l'inspiration et d'un petit garçon rêvant d'être cow-boy de l'espace. Cette troupe hétéroclite se met en marche, dysfonctionnelle à souhait, recherchée par la police et le FBI.

Ce road movie surréaliste et drôle à travers les USA nous fait rencontrer des personnages vraiment sympathiques. Un très bon moment de détente.

 

 

 

 

De beaux lendemains de Russell Banks

L'existence d'une bourgade de l'Etat de New York a été bouleversée par l'accident d'un bus de ramassage scolaire, dans lequel de nombreux enfants ont péri. Les voix de la conductrice, des parents des victimes et d'un avocat font entendre celle de l'Amérique doutant d'elle-même.

Catherine a lu ce roman comme une étude de caractères qu'elle compare avec les défavorisés des grands romans de Steinbeck. Elle a complété sa lecture par le visionnage du film qu'Ethan Egoyan en a tiré, film moins riche que le livre mais néanmoins très intéressant.

 

 

Les coups de coeur de Véronique

 

Heather Mallender a disparu de Robert Goddard

Quinquagénaire désenchanté, Harry Barnett vit depuis longtemps sur l'île de Rhodes où il occupe la villa d'un de ses amis. Quand Heather Mallender arrive dans la maison pour se remettre d'un drame personnel, Harry est très attiré par la jeune femme. Lorsqu'elle disparaît, c'est le premier accusé, mais sans preuve, il est laissé en liberté. Commence pour lui une enquête des plus étonnantes.

Véronique ne lit pas forcément beaucoup de polars, mais est sensibles aux atmosphères dégagées par certains auteurs : Peter May, Arnaldur Indridasson, Louise Penny et ... Robert Goddard ! La quête de Harry va se faire entre Grèce et Angleterre, entre passé et présent et à partir d'une vingtaine de photos.

 

Le Sport favori de l'homme de Howard Hawks

Si Roger Willoughby a écrit un excellent livre sur la pêche, personne ne se doute qu'il n'aime pas du tout ce sport, et encore moins les poissons. Pourtant, une publiciste va l'inscrire dans un concours de pêche où il va bien devoir gagner pour sauver la face...

Ce film de 1964 nous replonge dans cette période insouciante, avec le début des loisirs de masse et la consommation qui l'accompagne. Les décors de studio sont kitch à souhait, mais on ne peut s'empêcher de rire devant les déboires du beau Rock Hudson qui a parfois des allures de M. Hulot quand il s'essaye à la pêche... Une soirée de détente assurée.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article