Médiathèque de Saint Savournin

Club lecture du mercredi 28 mai 2014

Les coups de coeur de Catherine

 

La Vie magicienne de Isabelle Desesquelles

Maxence ne supporte plus sa vie parisienne ainsi que son père autoritaire qui lui a choisi un mari avocat, brillant mais cynique. Elle choisit l'endroit qui lui paraît le plus éloigné de son univers, Akaraba, lieu mythique au coeur du Sahara où elle rencontre Sid, un énigmatique guide touareg dont elle va tomber amoureuse. Mais le passé des deux amants va resurgir.

Ce roman comporte de très belles pages sur le désert et les leçons que la vie y donne. Un roman de reconstruction aussi, avec une belle rencontre. L'écriture est particulière puisqu'il y a régulièrement des changements de narrateur, mais cela ne perturbe pas la lecture.

 

Mudwoman de Joyce Carol Oates

Mudgirl a été abandonnée dans les marais par sa mère, puis recueillie par un couple de Quakers qui ont tout fait pour la protéger des conséquences de son passé. Adulte, elle devient la première femme présidente d'une université réputée. Mais épuisée par sa rigidité excessive, elle se laisse happer par le tourbillon destructeur de son enfance et sombre dans la folie..

L'écriture de Joyce Carol Aotes est foisonnante, même si certaines pages sont parfois un peu longues sur la partie concernant la vie actuelle de l'héroïne.

 

 

Le coup de gueule de Linden

 

Le Rabaissement de Philip Roth

Simon Axler est l'un des acteurs les plus célèbres de sa génération. Aujourd'hui âgé de 65 ans, il a perdu le talent et l'assurance qui le faisaient vivre. Il se regarde être un acteur et même un mauvais acteur et ce sentiment d'extériorité finit par le mener à la dépression. Obsédé par le suicide, il entre à l'hôpital psychiatrique où il fait la connaissance de Pegee, une jeune lesbienne.

Linden avait bien aimé d'autres romans de Roth. Elle a lu celui-ci en VO et a trouvé les descriptions très crues, l'histoire fini mal et le livre est sans intérêt. Ce sera tout pour lui !

 

Le coup de coeur de Linden

 

Sarinagara de Philippe Forest

Le titre qui signifie cependant, est le dernier mot d'un poème de Kobayashi Issa, dont la signification reste suspendue dans le vide. Entraînant le lecteur de Paris à Kyoto, de Tokyo à Kobe, lui faisant traverser le temps de l'existence et celui de l'Histoire, ce roman reconduit le rêveur vers ce lieu où se tient son souvenir le plus ancien. Prix Décembre 2004..

Cette fois-ci, le roman est passionnant. Il nous raconte le Japon à travers la vie de deux écrivains et d'un photographe. Les rappels historiques, notamment sur la bombe H, permetent de bien resituer le contexte; L'écriture est très belle. Véronique en profite pour signaler un autre très beau titre de cet auteur :

Le Siècle des nuages

Inspiré par la vie du père de l'auteur, ce roman raconte un siècle terminé à travers les progrès de l'aviation.

 

 

 

 

 

 

 

Le coup de coeur de Véronique

 

Fée d'hiver de André Bucher

Au coeur de la Drôme, plusieurs personnages malmenés par une existence difficile tentent de reprendre goût à la vie. Parmi eux, Alice, secrétaire dans une scierie, Vladimir, un bûcheron clandestin, Daniel et Richard, deux frères vivant reclus dans la ferme du Val Triste, et Daniel, le veilleur de jour.

Une vraie découverte : l'écriture est charpentée, la nature a un rôle de premier plan, les personnages sont humains et attachants, même s'ils sont tous un peu déglingués et il y a encore de l'espoir au bout du chemin. Un livre qui fait du bien par les temps qui courent. Edité d'abord chez l'excellente Sabine Wespieser, ce titre est paru aux éditions Le Mot et le reste, petit éditeur marseillais (le terme petit n'est pas péjoratif mais signale en l'occurrence un vrai travail éditorial non guidé par le marketing). Linden et Catherine, qui connaissent déjà l'auteur, confirment ces dires.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article