Médiathèque de Saint Savournin

La table de nuit de la bibliothécaire

Les 7 roses de Tokyo de Hisachi Inoue

 

Un fabricant d'éventails d'un vieux quartier de Tôkyô tient son journal d'avril 1945 à avril 1946. Une évocation passionnante du Japon sous l'occupation américaine, débordante d'humour et nourrie d'une foule de détails savoureux : la débrouillardise, les combines du marché noir, les tracasseries administratives, la contestation. et les menées secrètes et rocambolesques de sept femmes, qui se consacrent espionnes pour contrecarrer les projets de l'occupant.

 

Ce journal est un pavé (790 pages) où quelques longueurs sur des lieux de Tokyo sont un peu imperméables à un lecteur occidental n'entament pas l'intérêt de ce roman sur la vie des japonais pendant la seconde guerre mondiale. Le côté matois du diariste ajoute un humour un peu particulier dans l'atmosphère lourde de fin de guerre, de misère quotidienne et de défaite japonaise.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article